FAME2022

À propos du FAME 2022

Forum Mondial Alternatif de l’Eau 2022
@ Dakar, Sénégal 22 mars – 25 mars 2021 
Centre international du commerce extérieur du Sénégal (CICES)

Le Forum Mondial de l’Eau et l’Alternative

Du 22 au 27 mars, le Sénégal accueillera le 9e Forum mondial de l’eau. Cette rencontre a lieu tous les trois ans et ce sera la première fois qu’elle se tiendra en Afrique depuis la rencontre inaugurale de 1997 au Maroc. Le Forum mondial de l’eau est un méga-événement coûteux organisé par le Conseil mondial de l’eau, un organisme multipartite dirigé par des entreprises qui réunit des banques, des sociétés transnationales de l’eau, des universitaires et des agences publiques pour promouvoir principalement des solutions du secteur privé à la gouvernance, à la gestion et à la gestion de l’eau. livraison.

C’est pourquoi depuis plus de deux décennies, ces forums sont contestés par le mouvement mondial pour la justice de l’eau – un réseau croissant d’organisations de justice de l’eau et de l’environnement, de mouvements sociaux, de petits agriculteurs, de syndicats et de défenseurs des droits de l’homme dans le monde entier. Les organisateurs du Forum Alternatif Mondial de l’Eau (FAME) croient fermement que l’eau est vitale et sacrée. Cela, ce n’est pas une marchandise marchande, mais une partie de nos biens communs mondiaux à partager équitablement et à protéger pour les générations futures.

Au-delà de la protestation contre les marchands d’eau, les profiteurs et les facilitateurs réunis au Forum mondial de l’eau, le FAME consiste à présenter des alternatives, à apprendre ensemble, à planifier ensemble et à trouver de nouvelles façons de vivre ensemble.

Ce que nous ferons à Dakar

Le Forum des peuples sur l’eau à Dakar 2022 offre l’opportunité d’apprendre, de mobiliser, d’organiser et d’unir les luttes pour les droits humains à l’eau en Afrique avec d’autres luttes anti-privatisation à travers le monde. À Dakar, et pour les participants qui se joindront virtuellement du monde entier, les militants de l’eau continueront de défier et de résister à la privatisation de l’eau. Les militants réunis à Dakar reconnaissent que la lutte pour l’eau est une lutte intersectionnelle et internationaliste qui a besoin d’une solide orientation anticapitaliste, centrée sur les personnes et féministe. Les militants joindront leurs mains et leurs voix aux communautés du Sénégal, d’Afrique et du monde entier pour renforcer le réseau de justice de l’eau et la circulation des personnes. Voir le programme du forum dans ce lien.

A Dakar nous allons,

  • Appeler les gouvernements et les représentants démocratiquement élus à cesser d’utiliser le modèle néolibéral de recouvrement des coûts du marché pour les services d’eau et à rompre les liens avec les entreprises qui cherchent à tirer profit de l’eau et à placer l’eau sous des systèmes et des institutions démocratiques.
  • Joignez-vous aux voix pour protester et appeler à la fin des actions délibérées et cruelles consistant à ériger des barrières financières pour priver les ménages et les communautés à faible revenu d’eau potable grâce à l’utilisation de compteurs d’eau prépayés et d’autres dispositifs dits de paiement électronique.
  • Appeler à la transparence, à la responsabilité et à une plus grande équité dans les allocations et l’utilisation des impôts et des financements des donateurs dans le secteur de l’eau.
  • Dénoncer la complicité des gouvernements à travers l’action du pillage continu par les sociétés transnationales des ressources de développement des pays africains et d’autres pays en développement.
  • Soyez solidaires avec les travailleurs du secteur de l’eau contre les mauvais choix d’investissement et la corruption dans le secteur de l’eau qui menacent les emplois et l’accès des personnes à l’eau potable.
  • Soutenir la création d’un réseau africain pour la justice de l’eau afin de coordonner la demande d’actions relatives aux droits de l’homme pour l’eau sur le continent, au-delà du forum.
  • Envisager des actions juridiques du niveau local au niveau international pour protéger et actualiser le droit humain inaliénable à l’eau.
  • Appel à l’arrêt de la pollution de l’eau des petits ruisseaux dans les quartiers aux grands fleuves et océans, y compris les appels au boycott économique des institutions dont la fortune est liée à la pollution. etc.

L’objectif du Forum Alternatif Mondial de l’Eau

Le forum continuera à créer des espaces de sensibilisation, d’information et de préservation des connaissances sur l’origine de l’eau que nous utilisons et dont nous avons besoin, qui la possède, qui la vend, quels sont les enjeux et comment agir pour la protéger.

L’avenir que nous recherchons

Mobiliser, organiser, apprendre et travailler ensemble, nous cherchons à ;

  • Affirmer les besoins et le pouvoir des gens sur les compagnies des eaux et autres industries ayant un impact sur la capacité des gens à subvenir à leurs besoins.
  • Mobilisez-vous en plus grand nombre pour encourager plus de personnes à se joindre à la lutte pour lutter contre le contrôle et l’influence de l’eau par les bureaucrates et les hommes d’affaires internationaux.
  • Amener les gouvernements à s’engager et à mettre en œuvre les droits humains à l’eau est un droit humain pour assurer l’accès universel à l’eau potable pour les personnes et protéger l’eau comme un bien commun et non comme une marchandise.
  • Atteindre un avenir où les règles du commerce international limitent ce qui peut être mis sur les marchés pour sans aucun doute protéger les biens publics communs tels que l’eau et l’air qui ne sont pas renouvelables, les besoins humains finis et collectifs ne sont pas mis en vente.
  • Voir les communautés entièrement responsables et avoir la capacité de gérer leurs systèmes d’eau, et de prendre démocratiquement des décisions concernant l’accès et l’entretien. Que les nations et les communautés reprennent possession de leur système d’eau s et les gérer.

Rejoignez-nous, alors que nous défions l’accaparement de l’eau par les entreprises et défendons le droit humain à l’eau

L’impact désastreux de la pandémie de santé publique COVID-19 sur les économies et les vies a a souligné à quel point il est important pour les gens de contester et de reprendre le contrôle des ressources en eau. L’eau, comme on l’a vu dans la pandémie, est un déterminant clé de la sécurité et de la préservation des vies. L’eau et les décisions qui l’entourent ne peuvent donc pas être laissées entre les mains de quelques-uns. L’argument contre la privatisation de l’eau et pour le contrôle démocratique et l’accès universel n’a jamais été aussi pertinent que maintenant. Rejoignez-nous au Sénégal pour défier la Banque mondiale, le Conseil mondial de l’eau et le Forum mondial de l’eau et pour discuter d’alternative et de la voie à suivre à l’Alternative Populaire Forum mondial de l’eau.

Nous vous invitons à utiliser ce lien pour indiquer votre intérêt à participer au FAME, proposer des sessions, des événements parallèles et nous informer des activités connexes que vous ou votre organisation mettrez en œuvre dans votre partie du monde. Nous encourageons ceux qui peuvent se permettre de voyager et de nous rejoindre au Sénégal et ceux qui souhaitent participer virtuellement de tous s’inscrire, en utilisant ce lien.

Un programme actualisé sera bientôt disponible.

Voir les possibilités d’hébergement

Contact:

site web: https://www.fame2022.org/fr/
email: famedakar2022@gmail.com
tél: +233242303423